Longs-Métrages officiels en compétition : 

LA CHUTE DE MONTESINOS

Adaptation du roman CAIGA QUIEN CAIGA

de José Ugaz par Eduardo Guillot

Pérou – 2017 - 98 minutes – Drame - DCP-VOSTF

 

La publication d'une vidéo compromettante impliquant l’ancien conseiller et chef du renseignement, Vladimiro MONTESINOS, provoque l’arrestation de ce dernier et la mise en cause de la dictature du président Alberto FUJIMORI. 

L’avocat José UGAZ est chargé de diriger l'enquête. Il a de sérieuses raisons de penser que le président et le gouvernement sont impliqués dans des crimes. Pour le prouver, il devra affronter un réseau de corruption tissé pendant une décennie.

 

 

Eduardo GUILLOT

Il a étudié la production cinématographique à Los Angeles, en Californie. Il intègre le monde de l’audiovisuel en travaillant avec le réalisateur péruvien Armando ROBLES GODOY. Il a produit et dirigé la serie téléviséeé Matalaché, une adaptation du roman de Enrique LOPEZ ALBUJAR, qui traite des conflits raciaux au Pérou.

En 2007, il a produit et réalisé le documentaire-drame La historia de Liz RojasIl s’est basé sur le témoignage d’une femme à la recherche de sa mère, disparue durant la période de violences politiques au Pérou. Ce témoignage est l’un des plus controversés de ceux récupérés par la Commission de la Vérité et de la Réconciliation, le bureau de travail créé dans le but de découvrir les causes et les conséquences de la violence vécue au Pérou entre les années 1980 et les années 2000. L’œuvre a été récompensée lors du Festival de Cinéma Latino-américain de Boston. Caiga quien caiga (2018) est son premier long-métrage, en tant que réalisateur et producteur.

Actuellement, il travaille sur son deuxième long-métrage, En busca de Javier, un film qui parle du poète péruvien Javier HERAUD.

 

Rosa mística 

d'Augusto Tamayo

Pérou – 2018 – Drame - DCP – 140 minutes - VOSTF

 

Ce drame retrace la vie de Santa Rosa de Lima,  première sainte canonisée du Nouveau Monde, à travers des fragments représentatifs de son histoire et dévoile les épisodes les plus intenses et les plus révélateurs de sa personnalité et de sa quête de vie pendant le XVIIe siècle dans la Vice-Royauté du Pérou.

 

 

Augusto TAMAYO 

 

Écrivain, réalisateur, scénariste et producteur cinématographique et télévisuel. Parmi toutes ses œuvres, se distinguent entre autres

 Mercadotecnica, dans le long-métrage Cuentos inmorales (film ayant gagné le Prix Spécial du Jury au Festival de Cartagena en 1979), l’adaptation vidéo du conte de José Maria ARGUEDAS La Agonía de Rasu Niti (qui a remporté le prix de l’Association Latino-américaine de la Télé-éducation Éducative en 1976), les long-métrages La Fuga del Chacal (qui a été pendant 20 ans le film péruvien le plus distribué de tout le cinéma péruvien) et Anda, corre, vuela.

 

Vientos del Sur 

De Franco García Becerra

Pérou – 2017 – Drame - DCP – 79 minutes - VOSTF

 

Après 15 ans sans l’avoir vu, Nina retrouve son grand-père Fausto. Celui-ci n’a qu’une seule idée en tête : quelque part, dans sa maison, se cache un trésor familial. Ces retrouvailles chambouleront leurs vies et donneront un nouveau sens à la routine solitaire qu’ils mènent.

 

 

 

Franco GARCÍA BECERRA

 

Diplômé de l’École de Cinéma de Lima en 2001 et du Centre de Formation Professionnelle du Syndicat du Cinéma Argentin SICA en 2009.

Avec son court-métrage Indie, il obtient le Prix National du court-métrage CONACINE en 2008. Avec le court-métrage Lima (2011), il est récompensé du Prix du Meilleur Court-Métrage et du Meilleur Scénario, décerné par le Ministre de la Culture en 2011. Il a reçu une mention spéciale dans FILMOCORTO 2012. et également le prix du meilleur court-métrage au Festival de Cinéma Péruvien de Paris en 2013.

Wiñaypacha

d'Óscar Catacora

Pérou – 2017 – Drame - DCP – 86 minutes - VOSTF

 

Whillka et Phaxsi, un couple de personnes âgées de plus de quatre-vingt ans, vivent tout seuls dans un endroit isolé au milieu de la cordillère des Andes péruviennes, à plus de cinq mille mètres d’altitude. Face à la misère et à la dureté qui passe, tous deux implorent leur dieu dans l'espoir que leur fils unique vienne les sauver.

 

Óscar CATACORA

 

Né à Puno en 1987, il est devenu réalisateur de manière autodidacte. Il produit à 17 ans son premier court-métrage expérimental intitulé Imperdonables, et à partir de là s’étend une longue liste de courts-métrages de type expérimentaux qu’il réalise avec l’aide de la production Cine Aymara Studios, tous principalement produits par Tito CATACORA. Deux ans plus tard, il réalise un moyen-métrage expérimental intitulé El Sendero del Chulo, produit en vidéo et d’une durée de 45 minutes, qui raconte l’histoire d’un homme rattrapé par son passé délictueux. Le film a été distribué dans les villes de Puno, Juliaca et dans d’autres villes alentours.

 

Actualités

Nous sommes heureux de vous annoncer la

11e Éditon du FCPP

Du 9 AU 16 AVRIL 2019