Inaguration - Film d'ouverture

FESTIVAL CINÉMA PÉRUVIEN  DE PARIS 2021

FILM D’OUVERTURE 

JULIANA, de Fernando Espinoza et Alejandro Legaspi

PÉROU - 1989 - 94 min - Drame - DCP - couleur – VOSTF – Au cinéma le 9 juin 2021

Lima, dans les années 80. Maltraitée par son beau-père, la jeune Juliana prend la fuite. Livrée à elle-même, l’adolescente coupe ses cheveux et se fait passer pour un garçon. Sous une autre identité, elle intègre alors une bande d’enfants des rues qui se débrouillent comme ils peuvent pour survivre. Face aux menaces du monde adulte, le clan va rapidement devoir unir ses forces.

 

Ce film a reçu de nombreuses récompenses dont :

Prix Unicef- Festival de Cinéma de Berlín (Allemagne, 1989)

Premier Prix - Festival de Huelva (Espagne, 1989)
Prix Makhila d’ Or - Festival de Biarritz (France, 1989)
Meilleure Réalisation - II Festival de Cinéma de Bogotá (Colombie, 1990)

 

 

 

Alejandro Legaspi

Réalisateur, professeur à l’université catholique du Pérou et à l’institut Charles Chaplin, il donne des cours de réalisation, de documentation et de direction de la photographie. En 1982 il forme avec Stefan Kaspar, Fernando Espinoza, María Barea et Fernando Barreto le collectif de cinéma « Grupo Chaski ». Il co-réalise les longs-métrages Gregorio (1984) et Juliana (1989) d’après le scénario de René Weber. Durant la décennie 1990, il dirige des documentaires et des courts-métrages de fiction pour la productrice Verde Luna. Depuis, il a réalisé les documentaires Tiempo de la memoria (2005), Sueños lejanos (2007), El azaroso camino de la fe de Otto Brun (2012) et le long métrage de fiction la última noticia (2014), tout en continuant a travailler avec le groupe Chaski.

 

 

Fernando  Espinoza 

Lima, Pérou 1942-2002

 

 

Fernando Espinoza a travaillé en tant que réalisateur et directeur du son. Il est membre lui aussi du groupe Chaski qui s'est fait connaître avec le documentaire Miss Univers au Pérou, réalisé en 1982. Il a co-réalisé les longs métrages Gregorio (1984) et Juliana (1989). Des parallèles ont été établis entre Gregorio et El limpiabotas (de Sica, 1940) et entre Juliana et Milagro en Milán (1950), comme deux moments propres à Sica. Espinoza est décédé en 2002 après avoir terminé le tournage du documentaire intitulé El quinto suyo, afro descendientes en el Perú